Orléans

Suggérer par mail
logo
                   pont royal           Orléans    
      la loire orléans 

 

     Ville royale, entre Beauce, Forêt d'Orléans et Sologne, Orléans s'est développée autour de son fleuve : la Loire, dernier fleuve sauvage d'Europe. Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, elle est majestueuse et surprenante ; son caractère est changeant parfois paisible, parfois tumultueux; rien ne peut lui résister lorsqu'elle le décide. Cependant elle reste la préférée des Orléanais.
  
Orléans, ville d'art et d'histoire:
Déjà en 52 avant JC, lors de la guerre des Gaules, Genabum, cité des Carnutes, est conquise par César. Devenue Aurelianis, au Vème siècle, les barbares commandés par Attila seront repoussés en 451 grâce à l'évêque Aignan. En 511, Clovis tient concile. La ville deviendra Capitale Carolingienne.
En 848 Charles le Chauve est sacré à Orléans, de même que Robert le pieux fils d'Hugues Capet en 987 et Louis VI en 1108

Même si Paris s'est imposée comme capitale, Orléans fit fortune avec le commerce des vins...
Orléans possède des écoles réputées. Le pape Clément V crée en 1306 l'université.
Supprimée à la Révolution, elle renait en 1966 à Orléans la source
.
Orléans garde le souvenir d'étudiants célèbres comme Jean Calvin, Érasme, Rabelais et plus tard Charles Perrault
et La Bruyère.
                Mais Orléans sans Jeanne d'Arc ne serait pas Orléans. La libératrice de la ville,           Jeanne d'Arc Place du Martroimartroi            
fait l'objet chaque année de grandes cérémonies comjeannemémoratives,
 du 8 Mai 1429 réunissant des milliers de spectateurs
tout au long de l'immense cortège qui
passe dans le quartier Saint-Marceau. 
                                



 
 Orléans a souffert des guerres de religion
qu'accompagnèrent pillages et saccages des églises.
 Orléans, la calviniste redeviendra
progressivement  catholique et royaliste en 1594, avec l'entrée fastueuse du roi Henri IV.
 C'est au XVIIIème siècle, au moment où la paix s'installe en France et grâce à sa situation géographique qu'Orléans va s'enrichir avec le commerce
sur la Loire. C'est donc
par voies
d'eau mais aussi routières que les cargaisons de marchandises vont transiter par Orléans pour approvisionner, notamment, Paris.
  Des ateliers de transformation s'installent. Ils f
abriquent des produits manufacturés comme le sucre, le vinaigre, le textile. 
 Orléans est aussi une terre de vignobles, de vergers
.
       
 Les superbes sites qu'offre la ville vont en faire une ville mondaine va vite se développer le goût des jardins .                                                                                                             
L'arrivée du chemin de fer, en 1843, va causer la disparition du trafic fluvial,
et favoriser l'implantation d'industries à la périphérie de la ville.
                                                                                             
  La guerre de 1870 va profondément toucher Orléans. 
  En trois mois la ville sera prise et incendiée par les Bavarois et les Prussiens.
  En 1874, le gouvernement de l'époque décide alors de renforcer le rôle militaire d'Orléans. La ville sera jusqu'en 1939, l'une des plus grandes garnison de France.

  Si le premier conflit mondial n'a que très peu affecté la cité johannique, en revanche le traumatisme de la seconde guerre frappe Orléans de plein fouet. Orléans est bombardée, notamment à deux périodes : Juin 1940 et Juin 1944.
    
  Outre le nombre de victimes très important, les patrimoines culturels et architecturaux de la ville subissent d'énormes dégâtsDes pans de ville entiers sont détruits :  l'incendie du Couvent des Minimes en Juin 1940 entraine la disparition quasi totale des archives municipales et départementales.
   Aujourd'hui Orléans est Capitale Régionale et son agglomération compte près de 275 000 habitants.
Orléans possède un patrimoine riche et diversifié.
  La ville renait avec la restauration et la mise en valeur du centre ancien : 
hôtel GROSLOT
 maison à pans de boismaisons à pans de bois des 14 e et 15è siècles, hôtels particuliers (l'Hôtel Groslot), 
mise en valeur de l'architecture et des matériaux des 18è et 19è siècles.
  C'est aussi l'aménagement des quais de Loire, la rénovation
,
la Cathédrale Sainte Croix, les musées...
  N'oublions pas non plus qu'Orléans a une histoire très ancienne avec les jardins et plus particulièrement avec les roses à Saint-Marceau depuis 1927.
  La ville compte aujourd'hui plus de 260 hectares d'espaces verts où tous les styles sont représentés.
Le Jardins des Plantes, le Parc Floral...
            Orléans fut aussi une terre horticole depuis la fin du 15è siècle.
C'est certainement à Orléans qu'est née la première pépinière française.
                                         
                                                                                   Ginkgo Jardin des Plantes                                        Conservatoire de roses Jean Dupont(St-Marceau)rose                    ginkgo Jardin des plantes                                  
rosier G. de Féligonde, Turbat 1916                                                                                                                  
                
  
                    Les spécialités d'Orléans sont incontournables :                                                                                                                   le clou d'Orléans
le fameux Cotignac qui date du règne de Louis XV, clou
                 cotignac le vinaigre et la moutarde et maintenant ses "clous".                                                        
 vinaigre

                                                                              
                                                          
                                                                                               graveur :
                                                                                                                                                                                                                        Yann Hervis

                             
                                                                                                                                                                                 
                       Musiciens, facteurs d'orgues, marchands de musique ont aussi fait partie du paysage.                                         
                             De superbes orgues constituent le patrimoine organistique de la ville                                                         dont le grand orgue Aubertin de Saint-Marceau.

orgue

    


    



                                                                                                                                                                                      
                                                                                   
 

 

 









Titre de l'article
  *

Copyright 2018 Orgue de Saint-Marceau.